L’autorisation ESTA en détail

L’autorisation ESTA est née d’une volonté : celle de renforcer au maximum la sécurité des voyages en direction des États-Unis. Créée dans le cadre du Visa Waiver Program et gérée par le département de la sécurité intérieure (DHS), elle s’adresse aux 38 pays qui en bénéficient.

Le document ESTA est une autorisation puisqu’il a pour fonction de déterminer votre admissibilité. Les renseignements demandés, qu’ils soient personnels (coordonnées, identité) ou qu’ils portent sur le voyage à proprement parler (adresse de séjour, durée), permettent en effet de filtrer les voyageurs et facilitent le travail du personnel travaillant au service d’immigration.

Tous les voyageurs, adultes ou mineurs, doivent remplir une demande avant de prendre l’avion ou le bateau pour les États-Unis, et ce même si vous vous rendez à Hawaï, en Océanie. Chaque membre d’un groupe, d’un couple ou d’une famille doit donc avoir sa propre déclaration ESTA à son nom et s’acquitter des frais de traitement correspondant. Les enfants en bas âge n’en sont pas dispensés et ce, même s’ils ne disposent pas de billet d’avion.

Une autorisation de voyage électronique vous permet de prendre l’avion pour les États-Unis mais ne vous garantit pas à 100 % votre droit d’entrée sur le territoire américain. C’est l’agent qui examinera votre demande qui déterminera votre admissibilité finale.

Il est bien entendu important de noter qu’un questionnaire ESTA n’est pas un visa. Ainsi, il ne répond pas aux mêmes critères et ne vous donne pas les mêmes droits. De même, un ESTA américain ne vous autorise pas à vous rendre au Canada. Pour ce faire il vous faudra remplir un ESTA Canada.

Un ESTA vous permet plusieurs projets sur le territoire américain. Vous pourrez entre autres choses :

Si vous partez pour affaires, vous serez là encore relativement libre de votre emploi du temps puisque vous vous pourrez signer des contrats, participer à des réunions et des conférences et bénéficier de formations de courte durée.