Restrictions de voyage liées à la crise sanitaire du COVID-19

Dernière mise à jour de la page : 6 décembre 2021.

Préambule: La page ci-dessous vous présente en détail les conditions de voyage vers les Etats-Unis en période de crise sanitaire due au COVID-19. Nous mettons régulièrement à jour les informations présentées en tenant compte des dernières mesures liées à la crise sanitaire qui a démarré au début de l’année 2020. Toutefois, la gestion de la crise par les pays impose des changements sans préavis des règles de voyage propres à chaque territoire, ce qui ne nous permet pas de vous garantir que les informations ci-dessous sont exhaustives.

Les Etats-Unis ont rouvert leurs frontières le 8 novembre 2021, après 20 mois de fermeture du territoire aux voyageurs étrangers. L’administration américaine a décidé la réouverture des frontières, qui avaient été fermées en mars 2020, mais sous certaines conditions pour les voyageurs. En ce qui concerne les voyageurs français, ce sont les règles imposées aux voyageurs ressortissants d’un pays de l’Union Européenne qui s’appliquent. En effet, des règles communes et similaires ont été définies par les Etats-Unis pour l’ensemble des pays européens.

Les ressortissants européens, que ce soient dans le cadre d’un séjour touristique ou de voyage d’affaires, sont de nouveau autorisés à pénétrer aux Etats-Unis s’ils sont en mesure de présenter avant l’embarquement, en plus de leurs documents de voyage :

  • Un certificat de vaccination complet depuis plus de 15 jours. Voir ci-dessous quels sont les vaccins acceptés par les Etats-Unis ;
  • Un test COVID-19 négatif réalisé avant le décollage (Test PCR moins de 48h ou test antigénique de moins de 24h) ;
  • Un ESTA valide ;
  • Un passeport électronique ou biométrique en règle.

 

Ces conditions s’appliquent aux voyages aériens internationaux. Les mêmes règles s’appliquent aux voyages terrestres lors du passage aux frontières.

Les adultes étrangers non vaccinés contre le coronavirus ne sont pas autorisés à voyager aux Etats-Unis. Il est fort probable que cette règle impérative soit maintenue pour un certain nombre d’années à venir, donc il est fortement recommandé de se faire vacciner pour pouvoir un jour envisager de voyager de nouveau aux Etats-Unis.
Pour être considéré comme “vacciné” par l’administration américaine, vous devez avoir reçu votre dernière dose de vaccin plus de 15 jours avant votre départ. Seuls les vaccins contre le COVID-19 suivants sont reconnus par les Etats-Unis : 
  • 2 doses de Moderna, Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Sinopharm ;
  • 1 dose de Johnson & Johnson.

La vaccination des jeunes adolescents a démarré au cours du quatrième trimestre 2021 aux Etats-Unis. Cependant, le décret de réouverture des frontières à partir du 8 novembre 2021 impose le vaccin seulement aux voyageurs étrangers de plus de 18 ans.

Dans la plupart des pays européens, la preuve de la vaccination se présente au travers d’un passeport vaccinal. Cette attestation de vaccin s’affiche dans une application digitale présente sur le téléphone mobile. L’application commune à la plupart des pays se nomme CovidSafe. Elle est téléchargeable sur tous les types de smartphone.

En France, les autorités ont choisi d’utiliser une autre application : TousAntiCovid. Quelques soient les différentes applications, elles sont utilisables au sein de l’Union Européenne et à destination des Etats-Unis.

Lorsqu’un voyageur ne possède pas d’application mobile pour prouver l’existence de son passeport vaccinal, il doit présenter un certificat européen valable de vaccination.

Le certificat de vaccin, qu’il soit digital ou imprimé sur un document papier indique:

  • Votre identité
  • Le pays qui a émis votre attestation de vaccin
  • Le type de vaccin contre la COVID-19
  • Les dates de vaccination

Pour pouvoir embarquer dans un avion à destination des Etats-Unis vous devez être en possession d’un test COVID-19 négatif effectué au cours des dernières 72 heures avant le décollage. Cette règle est imposée par l’ensemble des compagnies aériennes opérant les vols à destination des Etats-Unis.

Cette obligation de présenter un test de moins de 72 heures s’applique à l’ensemble des voyageurs entièrement vaccinés. Les enfants doivent également présenter un test négatif COVID-19 à l’embarquement lorsqu’ils ont plus de 2 ans. Lorsque les enfants non vaccinés de moins de 18 ans voyagent seuls, le test doit être réalisé au maximum 24 heures avant l’embarquement. La plupart des aéroports européens se sont organisés pour pouvoir réaliser des tests COVID-19 dans l’aéroport pour les voyageurs.

Le résultat du test COVID-19 doit préciser :

  • L’identité de la personne testée ;
  • Le type de test COVID-19 réalisé ;
  • La date et l’heure du résultat du test obtenu ;
  • Le laboratoire qui a effectué le test.

La plupart des tests apparaissent dorénavant dans l’application mobile du passeport vaccinal, comme par exemple dans l’application CovidSafe (exemple avec les images ci-après).

Voici ci-dessous trois copies d’écran de l’application CovidSafeBe (Belgique) qui contient dans l’exemple présent :
  • Deux doses de vaccins Pfizer réalisés au cours du second trimestre 2021 ;
  • Le QR Code qui valide la dernière injection réalisée le 12 juin 2021 ;
  • Le résultat d’un test effectué le 31 août 2021 dans le cadre d’un voyage en dehors de l’Espace Schengen au départ de Bruxelles. La date de validité du test était expirée à la date de la copie d’écran.
CovidSafeBe vaccin
CovidSafeBe vaccin detail QR code
CovidSafeBe test COVID-19 negatif