ESTA Europe

Le sentiment d’insécurité en Europe a récemment poussé les députés de la Commission des libertés civiles du Parlement européen à adopter un nouveau contrôle des voyageurs. Depuis longtemps souhaité par l’Allemagne et la France, ces nouvelles mesures s’inspirent directement de l’ESTA américain et de l’ESTA canadien.

 

ETIAS : l’ESTA européen

L’ETIAS, pour EU Travel Information and Authorisation System (ou Système d’information et d’autorisation de voyage pour l’Union européenne), est une nouvelle formalité de voyage qui sera obligatoire à partir de l’année 2020. A l’image de l’ESTA pour les Etats-Unis, l’ETIAS n’est pas un visa mais une procédure d’autorisation de voyage afin de circuler librement dans l’Espace Schengen. On retrouve ainsi des similarités entre les deux :

Les légères différences sont :

 

ESTA européen : pour qui ?

L’ETIAS s’adresse aux ressortissants des pays n’ayant pas besoin d’obtenir un visa pour voyager dans l’Espace Schengen, cela inclut les pays suivants :

 

AlbanieAndorreAntigua-et-BarbudaArgentineAustralie
BahamasBarbadeBosnie-HerzégovineBrésilBrunei
CanadaChiliColombieCosta RicaDominique
SalvadorGrenadeGuatemalaHondurasHong Kong
IsraëlJaponKiribatiCorée du SudMacao
MacédoineMalaisieÎles MarshallMauriceMexique
MicronésieMoldavieMonténégroNouvelle-ZélandeNicaragua
PalaosPanamaParaguayPérouSaint-Christophe-et-Niévès
Sainte-LucieSaint-Vincent-et-les-GrenadinesSamoaSerbieSeychelles
SingapourÎles SalomonTaiwanTimor orientalTonga
Trinité-et-TobagoTuvaluAngleterreUruguayVanuatu
Venezuela

 

L’ESTA dans sa version européenne obligera donc les voyageurs à déclarer leur séjour aux autorités européennes s’ils souhaitent entrer par l’un des pays de l’Espace Schengen suivant :

 Allemagne Autriche Belgique Danemark
 Espagne Estonie Finlande France
 Grèce Hongrie Islande Italie
 Lettonie Liechtenstein Lituanie Luxembourg
 Malte Norvège Pays-Bas Pologne
 Portugal Slovaquie Slovénie Suède
 SuisseRépublique tchèque