Motifs de refus de l’ESTA

L’un des rôles fondamentaux de l’ESTA est d’améliorer la sécurité du pays ainsi que des aéroports américains. C’est pourquoi toute demande d’ESTA est soumise à une vérification de la part des agents de l’immigration américaine afin de déterminer l’éligibilité du postulant à entrer sur le territoire américain. Pour éviter de voir votre demande ESTA refusée, veuillez consulter notre article ci-dessous.

 

Comment éviter le refus de votre demande ESTA ?

Les conditions d’attribution d’une telle autorisation sont particulièrement encadrées et si une des conditions d’acceptation n’est pas remplie, la demande peut se voir refuser.

Pour commencer, il est bon de rappeler les conditions d’obtention d’une autorisation de voyage ESTA :

Si toutes ces conditions sont remplies, vous êtes alors éligible pour obtenir une autorisation de voyage ESTA valide pendant deux ans. Attention cependant, remplir le formulaire de demande reste une étape essentielle et vous êtes tenu de le renseigner de manière honnête et véridique. En effet, la moindre faute de frappe ou un mauvais numéro de passeport peut entraîner un refus immédiat de votre demande ESTA.

Rappel : Si vous souhaitez vous rendre aux États-Unis par voie terrestre, depuis le Canada ou le Mexique par exemple, il est n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un ESTA.

Que faire en cas de refus de votre demande ESTA ?

Dans le cas où votre demande ESTA vous a été refusée, il vous sera possible d’en connaître la raison en vous adressant (en langue anglaise) au DHS Travel Redress Inquiry Program (TRIP). Ce service de la sécurité nationale est le seul organisme habilité à vous transmettre les informations à ce sujet. Malheureusement, ni l’ambassade ou le consulat ne pourra vous assister dans cette démarche.

Si votre demande ESTA a été refusée à cause d’une erreur de frappe ou encore un mauvais numéro de passeport, il vous sera possible de remplir le formulaire ESTA de nouveau dans le but de corriger vos informations, mais vous devrez vous acquitter des frais de dossier (14 $). Si aucune erreur n’est constatée lors de la saisie, votre dernier recours sera d’obtenir un visa classique auprès de l’ambassade ou encore la carte verte (green card).

Pour éliminer tout risque de voir votre demande ESTA est refusée, vous pouvez faire appel à une société spécialisée. Fort d’une connaissance approfondie du VWP et de l’ESTA, ils traitent des milliers de dossier ESTA avec succès chaque année. Toute ce dont vous avez à faire est de remplir le formulaire simplifié à l’aide des informations figurant sur votre passeport.